0,00 EUR

Votre panier est vide.

Millésime BIO côté bières : un bilan prometteur

Clap de fin de la 31 ° édition de Millésime BIO, le Mondial du vin bio et
des boissons alcoolisées biologiques qui s’est tenu les 29,30 et 31 janvier
2024 à Montpellier.

9600 visiteurs sont venus au salon pendant les 3 jours. Et si le mouvement agricole semble avoir légèrement impacté la fréquentation par rapport à l’an dernier, l’essence même du salon réside, au delà des chiffres, dans le soin porté par les
organisateurs à travailler sur une sélection aboutissant à un visitorat ultra qualifié.

L’édition 2024, côté bières bio, est marquée par une progression du nombre de brasseries présentes.
L’univers Beer & Bio, situé dans la partie dédiée aux autres boissons alcoolisées, est une
opportunité offerte aux brasseries qui produisent des bières biologiques.
Et qui profitent ainsi du visitorat professionnel du salon, constitué uniquement d‘acheteurs professionnels.

L’essence de Millésime BIO ? La qualification sélective des visiteurs,
tous professionnels, acheteurs de tous circuits.

On ne peut donc qu’espérer une participation plus large l’année prochaine, d’autant plus que les brasseuses et
brasseurs présents témoignent pour la plupart d’une satisfaction au vu des contacts recueillis.

Baptiste Morandini, brasseur de la Brasserie de la Vieille Mule dans la Drôme, et Sylvain Thuault, qui s’occupe
particulièrement de la culture du houblon à la brasserie, ont apprécié, au-delà
du nombre des contacts réalisés, «  l’attention des professionnels à goûter chacune des référence de
la gamme », très curieux de découvrir la totalité des goûts de nos bières ».
” On n’est pas habitué à ce que chaque personne goûte ainsi, méthodiquement, toute la gamme. Il faut dire
que nous avons principalement accueilli sur les 3 jours des cavistes de toutes les régions”
.

” On repart avec plus de 20 contacts prospects qualifiés, ce qui pour une première participation, dans le contexte actuel, nous semble prometteur”.

Damien Demunter, fondateur et brasseur de la Brasserie Belgo Sapiens en Belgique souligne
l’importance de la visibilité qu’offre ce salon, adossé au concours Challenge Millésime Bio.
Ses bières médaillées ont été goûtées sur l’espace « Bar Challenge », et suite à ces dégustations,
plusieurs personnes sont ensuite venues sur le stand.

Rappelons que cet espace “Bar Challenge” entièrement gratuit pour les brasseries médaillées,
est un passage fréquenté par les visiteurs professionnels qui voient ainsi une opportunité de
goûter des bières médaillées et de contacter la brasserie !
Ou pour celles présentes sur le salon, de se rendre directement sur leur stand.

A noter aussi l’extrême soin porté par l’organisation du salon dans la présentation de chaque bouteille
de bière, présentée dans un bar de froid, avec les fiches descriptives de chaque bière, les médailles
exposées, un service au verre exceptionnel par des jeunes impliqués sur le sujet !

De son côté, Alexis Madelin, fondateur et brasseur de la Brasserie Maddam en Bourgogne
annonce un bilan « satisfaisant côté contacts de prospection », et précise « que l’intérêt
commercial d’un salon ne se limite pas au seul nombre de contacts venus sur le stand
.
Nous avons rencontré un grand nombre de nos clients sur les 3 jours » soulignant que
« le relationnel client est quelque chose que nous n’avons pas forcément le temps de faire,
d’aller les visiter »
. « Ici, ils sont présents et nous les voyons sur un seul site et une seule période“.

Et de souligner la remarquable organisation logistique du salon, à laquelle l’ensemble des brasseries
présentes a été très sensible.  «  On n’a pas l’habitude de tels salons dans la bière, des
professionnels qui passent jusqu’à 30 minutes sur chaque stand pour échanger et mieux
connaître les producteurs ».

 Retrouvez l’ensemble des témoignages recueillis dans un article prochainement en ligne.

Nicolas Richarme, Président de SudVinBio, organisateur du salon, précise que cette année,
le visitorat a été encore plus qualifié ». Le lundi est majoritairement choisi par les cavistes,
les importateurs étrangers sont plutôt présents le mardi, et les restaurateurs, grossistes et
enseignes BIO plutôt le mercredi.  

Le travail des équipes de Millésime BIO est à ce sujet remarquable, et les exposants historiques
notent des contacts français et étrangers de plus en plus qualifiés, avec des profils systématiquement
à haut potentiel.

Un potentiel clairement à exploiter pour les brasseries biologiques.

Rendez-vous est pris d’ores et déjà pour l’édition 2025 qui se tiendra les 27,28, et  29 janvier pour la 32° édition.

spot_imgspot_img

Newsletter

Articles liés

Les atouts du sans alcool

Les bières sans alcool ont tout : le goût,...

Sourcer les houblons autour des brasseries ?

Les 1ères rencontres du Houblon à Nantes ont mis...

Mordu épicurien sur Europe 1

Ce samedi 3 février, sur Europe 1, à la...

L’essence même de Millésime BIO

Et si un salon professionnel du vin, mondial...

Bières bio médaillées au Concours Mondial Millésime BIO

Sudvinbio organise depuis 3 ans le concours mondialdes bières...
spot_imgspot_img