0,00 EUR

Votre panier est vide.

Mais que diable vont-ils faire dans cette galère?

C’est bien la seule question qui me vient après avoir goûté cette boisson.
Dont le nom d’ailleurs, est” hype”. Parce que quand vous lisez “Hip”, vous dites “Hype” maintenant.

Qui joue sur tous les codes de la bière ( format bouteille, packaging, capsule…) avec le mot « houblon » au même niveau que le mot « blanc », pour une boisson qui n’a rien de commun avec la bière ?

D’ailleurs, le mot ” bière ” n’apparaît pas bien sûr. Juste le mot “houblon”…

Pourquoi ?
A part faire surgir une déception aussi vaste qu’un 1er juin humide et froid?


L’exercice ici consiste donc à chercher le houblon. J’ai beau chercher, en vain, je ne le trouve pas. Mais alors pas du tout.

Est ce bon? Ce n’est pas la question qui m’occupe ici. Mais, comme je goûte, j’écris ce que je goûte.
Carrément transparente comme de la limonade. ( à l’œil, on dirait de l’eau)
Pratiquement pas de bulles visibles.
Nez légèrement fruité, à l’aveugle, on pourrait penser à un muscadet.
Fraîcheur fruitée et florale en bouche, sucrée. Intensité moyenne.
Pas de longueur du tout.
Reste la sensation d’avoir bu une boisson fruitée et sucrée, très légèrement pétillante.
Qui rappellerait un muscadet ultra dilué et gazéifié.

Je demande quelles variétés de houblons utilisées?
La caviste me répond « Des arômes de houblon ».

C’est légèrement chaleureux. Cette boisson titre 6.5 %. Si elle est vendue comme idéale ” pour faire un apéritif sympa “, perso, je trouve ça un peu fort en alcool

À des années lumière des Grape Ale et autres bières de vigne. Mais tout est fait pour que l’on pense à ça…

Plutôt un vin pétillant? non, pas à 6.5%…
Un vin houblonné ? idem, pas à 6.5%…

Ce n’est pas que c’est pas bon hein, ça se laisse boire, surtout si c’est très très frais.
Mais diable, pourquoi apporter encore plus de confusion là où on a tant besoin de clarté ?

Pourquoi ne pas aller dans le sens du retour au terroir, des bières de vignes, des immenses potentialités créatives de la vigne à la bière?

spot_imgspot_img

Newsletter

Articles liés

L’œuf du soleil : pourquoi j’aime l’abricot

Potelé, dodu, moelleux, c'est le roi de la saison Il...

Le goût des bières

Donner toute leur place aux goûts des bières aux...

Des bières locales avec du malt local.

7 malteries artisanales se réunissent pour réussir ensemble ... ...et...

Le lion et la scie

Une histoire de famille et de territoire. Tout commence...

Gard à la bière !

Un festival, une association, un territoire. Et un programme...
spot_imgspot_img