0,00 EUR

Votre panier est vide.

Malts à croquer

BIO, équitable, ardéchoise, zoom sur une malterie unique en France :
La Malterie Ardéchoise.



Un esprit 100 % filière, collectif et circuit court
pour cette entreprise créée par Bernard Cheynel, en 2020.

C’est l’histoire de trois associés entrepreneurs, qui décident de créer une nouvelle entreprise.
Bernard Cheynel, avec Jean -Pierre Maisonniac et Bernard Couedel, ont mis en œuvre leur projet :
créer une activité génératrice d’emplois non délocalisables, en zone défavorisée, avec la valorisation
des céréales de proximité, en respectant l’environnement en lien avec les producteurs locaux.
Aujourd’hui, l’entreprise est portée par 14 associés. Des producteurs de céréales réunis dans une coopérative,
des brasseurs, les acteurs du réseau bio drômois, des personnes ressources.
Avec une forte cohésion installée dans l’équipe, tout est réuni pour inscrire ce projet dans la durée.

“L’avenir , tu n’as pas à le prévoir, mais à le permettre” St Exupéry.
Cette phrase qu’aime citer Bernard Cheynel, prend tout son sens à la Malterie Ardéchoise.


Développement durable

La volonté est là, les actes sont là aussi. Le process, accompagné par l’Institut Français
de la Malterie et de la Brasserie ( IFBM), est un process économique en eau et en énergie.
Les productions sont bio. L’installation de l’entreprise en milieu rural permet de
créer des emplois, 5 actuellement.

6 variétés de malts bio produites

Le grain, une fois réceptionné, est déversé dans la salle de trempe et de germination,
c’est la première étape du maltage. Chaque bac de trempe peut réceptionner 12,5 tonnes d’orge.
Quand la trempe est finie, la germination peut démarrer.
Au bout de 4 à 5 jours, le grain est transféré dans une touraille.
C’est un four dans lequel le grain cuit.

La production a commencé en juin 2021. Fin 2023, 6 variétés de malts sont produites :
Malt Pilsen, Pale Ale, Vienne, Munich, Froment Pils (malt de blé), et du Malt Diastasique
pour les distillateurs de whisky.

Avec une production de 1300 tonnes de malt par an ( une quantité journalière pour une malterie industrielle ),
La Malterie Ardéchoise s’inscrit dans une démarche de valorisation bio, locale.

Le label BIO équitable

L’association Bio équitable en France rassemble 95 membres, producteurs, transformateurs et marques.
Ce label se distingue car c’est le seul qui est 100% bio et 100% origine France. Il engage donc toute une filière.

La malterie est labellisée bio équitable en France, ce qui signifie que le producteur a une rémunération décente
par rapport à son produit. Que les salariés se voient proposer les meilleures conditions sociales. Et que
toutes les garanties de traçabilité sont apportées aux brasseries, de façon irréprochable.

Dans le contexte économique de fin 2023, l’envolée des prix, de l’énergie et des coûts de productions,
qui mettent à mal les producteurs et notre patrimoine agricole paysan, l’association Bio Equitable en
France souligne l’importance de l’acte « militant » d’une consommation engagée pour soutenir les
français et une agriculture bio et paysanne…

• défendre une agriculture bio paysanne apporte une réponse au besoin d’autonomie alimentaire,
de santé et de préservation de l’environnement et de la biodiversité ;

• l’agriculture bio paysanne et équitable, c’est aussi un ensemble de méthodes culturales plus
résilientes et favorisant l’autonomie ;

• la bio équitable est avant tout un système de production et d’échanges pour changer d’agriculture
et pour changer d’économie ;

• une solution pour agir à travers son acte d’achat dans un monde où les prix sont sans cesse tirés
vers le bas au détriment de la qualité.

Des mots qui résonnent encore plus dans l’actualité de ce début d’année 2024.

La Malterie Ardéchoise
1235 Chemin de Bourget
07240 Vernoux-en-Vivarais

spot_imgspot_img

Newsletter

Articles liés

Les atouts du sans alcool

Les bières sans alcool ont tout : le goût,...

Sourcer les houblons autour des brasseries ?

Les 1ères rencontres du Houblon à Nantes ont mis...

Mordu épicurien sur Europe 1

Ce samedi 3 février, sur Europe 1, à la...

L’essence même de Millésime BIO

Et si un salon professionnel du vin, mondial...
spot_imgspot_img