0,00 EUR

Votre panier est vide.

Les vertus de la châtaigne selon Hildegarde de Bingen

« Le châtaignier est très chaud et cette chaleur lui donne une grande force parce qu’il symbolise la “discretio”
(la juste mesure) et tout en lui, y compris son fruit, est utile pour combattre toute faiblesse qui est en l’homme ».

Hildegarde de Bingen écrit ces mots sur la châtaigne dans son oeuvre “La Physica”. Cette naturopathe avant l’heure
y vante les vertus également du grand épeautre, “la reine des céréales à ses yeux”, et du fenouil.

Ces 3 aliments, châtaigne, fenouil, et grand épeautre constituent la base d’une alimentation saine et pleine d’énergie
vitale.

Des tanins précieux, des bioflavonoïdes qui permettent d’éviter le stress, des vitamines, oligo-éléments dont le fer, cuivre, manganèse, calcium, potassium et sodium.

L’arbre à pain

Le Châtaignier, également appelé “arbre à pain”, a toujours joué un rôle important dans l’alimentation des pauvres.
Tout est intéressant dans cet arbre pour Hildegarde, de la racine à la pointe.
Ses feuilles, ses fruits, ses bogues et son bois.


Crédit photo@Christelle Zamora

Les recommandations de Hildegarde

Les châtaignes sont recommandées pour les états de faiblesse et en cas d’immunodéficience. Elle est importante aussi
bien pour le corps que pour l’âme. Rappelons que pour cette religieuse spécialiste en plantes, en médecine au tout début du
Moyen-Age, l’âme et le corps forment un tout.

spot_imgspot_img

Newsletter

Articles liés

On ne devient pas une légende par hasard

Depuis 30 ans, Nino Bacelle écrit l'histoire de la...

Les plus beaux châteaux forts d’Alsace

Photographiés par Lucas Ruch, passionné par le patrimoine castral....

Sa majesté le petit pois

Petits pois, lardons et pavé de cabillaud Dans sa rubrique...

Secouer le cocotier : tout le monde est concerné

C’est un exercice un peu particulier pour nous de...
spot_imgspot_img