0,00 EUR

Votre panier est vide.

Une brasserie pékinoise pour une bière du néolithique

La résurrection d’une bière chinoise vieille de 5000 ans Par Elodie Caserta – Université Aix/Marseille
La Mijiaya Neolithic sour Ale ©jingabrewing.com

En Février 2017

Alex Acker et Kristian Li de la Brasserie Jing-A Brewing co, située à Pekin, ont l’idée de redonner vie à une bière chinoise vieille de 5000 ans.

Inspirés des travaux expérimentaux de l’équipe de Stanford en collaboration avec l’institut d’Archéologie du Shaanxi et des découvertes faites sur le site archéologique de Mijiaya, les brasseurs de Jing-A brewing co. ont décidé de tenter l’aventure de l’archéologie expérimentale accompagnés des archéologues pour nous offrir à goûter la Mijiaya Neolithic Ale à 3,7%.

C’est en été 2014 que l’équipe de Stanford, sous la direction du professeur Liu, analyse les dépôts jaunâtres trouvés dans des jarres du site de Mijiaya et publie en 2016 l’article qui donnera la recette et l’étude de ce dépôt : un mélange d’igname, de millet et surtout d’orge.

La recette

De part leur désir de rigueur scientifique, tout en proposant une bière consommable et correspondant aux standards actuels, les brasseurs ont décidé de travailler auprès des archéologues en sélectionnant des ingrédients similaires encore cultivés aujourd’hui dans la même région il y a 5000 ans.

L’utilisation de techniques modernes ainsi que l’ajout d’ingrédient non présent de base tel que du miel correspond à l’ajustement pour le palais actuel, le brasseur parle d’une « interprétation ».

Quel goût a cette bière ?

Ceux qui ont eu la chance de la gouter ainsi que les brasseurs, parlent d’une bière à l’acidité citronnée, douce et terreuse. Le brasseur Alex acker parle d’une bière qui « s’approche d’une Berliner Weiss ». Brassée sans houblon et légère (3,7%) cette bière rafraichissante pourra accompagner non sans mal un été chaud ou satisfaire une soif de savoir archéologique.

Bière pékinoise verre
La Mijiaya Neolithic sour Ale ©jingabrewing.com

La brasserie

Située à Pékin, la brasserie Jing A accueille sa clientèle dans trois établissements sur Beijing.

Si vous avez la chance de pouvoir goûter la Mijiaya neolithic Ale, rappelez-vous que vous êtes en train de boire une bière inspirée d’une recette vieille de 5000 ans et aussi de découvrir un panel de bière propre à la brasserie.

Il n’est plus utile de montrer, encore une fois, que l’archéologie et la bière peuvent se retrouver et contribuer chacune à améliorer les connaissances dans ces domaines respectifs.

La présence de la bière dans une région comme celle du Xi’an dans une Chine néolithique permet de confirmer que la bière était consommée et partager dans les grandes occasions de la vie : mariage, naissance, et même la mort.

spot_imgspot_img

Newsletter

Articles liés

Les plus beaux châteaux forts d’Alsace

Photographiés par Lucas Ruch, passionné par le patrimoine castral....

Sa majesté le petit pois

Petits pois, lardons et pavé de cabillaud Dans sa rubrique...

Secouer le cocotier : tout le monde est concerné

C’est un exercice un peu particulier pour nous de...

Les asperges toujours fidèles au rendez-vous

C’est le moment de choisir l’asperge, numéro 1 dans...
spot_imgspot_img